De hauts immeubles accueillants pour les enfants dans une perspective pédagogique sociale

La crise du Covid-19 nous montre vraiment comme il est pénible de ne plus pouvoir utiliser l'espace public de manière optimale. Nous parlons surtout de l'utilisation de ce que l'on appelle les « third places », des endroits où les gens – surtout des jeunes et des enfants – peuvent se rencontrer. Ces endroits sont comme home away from home, près de l'habitation (primaire) et du travail ou de l'école (secondaire).

L'espace public est rare et l'urbanisation ne fait que progresser. 60% des enfants grandissent en ville, dont beaucoup dans un immeuble à appartements. Est-ce vraiment bien, des enfants dans un immeuble à appartements ? Poser la question, c'est presque y répondre.

Lire l'article complet ici.